27
juillet
2016

A la conquête de la plus grosse planète du système solaire.

Auteur : Fred LAUNAY

Juno, la sonde spatiale de la Nasa a réussi son entrée en orbite polaire autour de Jupiter le 5 juillet 2016, un exploit technologique qui concrétise un voyage d’environ 600 millions de kilomètres. Un voyage d’une durée de quasiment 5 ans (lancement le 5 août 2011) propulsée par l’énergie gravitationnelle terrestre puis l’énergie solaire captée par ses 3 grands panneaux solaires. Un exploit sans précédant dans la conquête de l’espace et dans la compréhension du système solaire.


source : http://www.nasa.gov/juno  Ajoutée le 4 juil. 2016

Lors de son approche, alors qu’elle se trouvait encore à quelques 10aines de millions de kilomètres de son orbite supposé, Juno capturait déjà des images inédites exceptionnelles de Jupiter et ses 4 lunes (Ganymede, Europa,Io et Callisto) entre le 12 juin et le 29 juin (vidéo ci-dessus).

Juno devrait rester en orbite 12 à 18 mois autour de Jupiter et effectuer 36 fois le tour de la géante gazeuse, ses capteurs devraient apporter de nombreuses réponses sur la constitution de Jupiter, JunoCam devrait envoyer ses première images HD en août.

De Galilée à Juno, toute une histoire!

En janvier 1610, Galilée remarque, grâce à la lunette astronomique révolutionnaire imaginée par ses soins, des “étoiles” autour de Jupiter et ces étoiles, que l’on nomme maintenant les lunes se déplacent par rapport à Jupiter. C’est la naissance du modèle actuelle du système solaire, invalidant ainsi les théories géocentristes d’Aristote (la terre au centre de l’univers) et héliocentristes (tout dans l’univers tourne autour du soleil) de Copernic.

Ce modèle est, avec quelques ajustement, le modèle toujours utilisé actuellement et les nombreuses observations dont celles de Juno continuent de l’approvisionner.

 

Mail

Laissez un commentaire

Pour vérifier que vous n'êtes pas un ROBOT :

« »