1
mars
2017

Des fleurs en hiver.

Auteur : Fred LAUNAY

Une Hellébore dans la neige !

Pour continuer notre série sur la nature et l’hiver…

Les adaptations des végétaux sont nombreuses tant et si bien qu’ils ont colonisé quasiment tout les milieux terrestres et aquatiques. En cette période hivernale, qui n’est pas connues pour être la saison favorite des jardinier, pépiniériste et autres passionnés de fleurs aux couleurs et aux senteurs divers et variés, les fleurs se font très rares et nous parlons souvent de nature endormie.

Pourtant, il existe des plantes à fleurs qui se plaisent en hiver et ne fleurissent d’ailleurs que l’hiver. C’est la cas des Hellébores, que l’on nomme aussi Rose de noël de part sa capacité à fleurir l’hiver. Même l’Edelweiss, fleur emblématique des montagnes fleurit en été et ne se risque pas dans une floraison hivernale contrairement aux Hellébores.  En effet, elle fleurissent de janvier à fin mars, et offrent donc parfois des spectacles magnifiques et paradoxales de fleurs dans la neige comme le montre cette superbe photo prise par ma collègue de Français et d’ateliers scientifique, Alexandra DEPRES :

Hellébore fétide (Helleborus foetidus L.) en fructification post-floraison 02/2017 A. DESPRES


Mail
27
février
2017

Le réveil de la nature.

Auteur : Fred LAUNAY

Janvier givré, février réchauffé!

Quelques photos du début de l’année 2017…

Après un mois de janvier assez rude au cours duquel nous avons pu vivre du givre sur plusieurs journées :

Nous venons de vivre un mois de février particulièrement doux, notamment lors de ces 2 semaines de vacances dites d’hiver. Tant et si bien que nous pouvons apercevoir les premiers signes du réveil de la nature :

Les pervenche sont déjà en fleurs…

Les joncquilles sont en boutons…

Les crocus sont en fleurs…

De même que le mimosa…

Espérons que ce réveil ne soit pas trop prématuré pour que nous puissions profiter dans les plus belles conditions du printemps qui pointe le bout de son nez alors que l’hiver est loin d’avoir tiré sa révérence.


Mail
31
janvier
2017

Le piton de la fournaise entre en éruption!

Auteur : Fred LAUNAY

Le piton de la fournaise finit janvier en beauté.

Depuis plusieurs jours, le piton de la fournaise était sous haute surveillance de la part de l’observatoire volcanologique du piton de la fournaise (OVPF). En effet, une activité sismique grandissante et des enregistrements par les inclinomètres d’un gonflement du cratère laissaient présager d’une éruption imminente. Ce fût le cas, le piton de la fournaise est entré en éruption ce mardi 31 janvier 2017 à 20h30 heure locale (17h30 heure métropolitaine)

Les premières images captées par les webcams de l’OVPF :

Pour suivre l’évolution, direction http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf le site de l’OVPF…

Cet événement devrait raviver quelques souvenirs à nos 4èmes…

Edit du 1/02/17 : 

Quelques photographies prises ce matin de l’éruption, crédits photos Imaz Press Réunion

Et une vidéo de outre-mer 1ère

Edit du 7/02/17

7 jours après son entrée en éruption le piton de la fournaise est toujours en activité, pour couronner cela, une belle vidéo de Laurent Kokapat du 1er février.


Mail
20
janvier
2017

Quand le froid devient beau mais cruel.

Auteur : Fred LAUNAY

Le doigt glacé de la mort filmé (2011)!

Le Brinicle, un phénomène connu depuis les années 1960 et compris et décris en 1974 par Seelye Martinen, est un phénomène océanique exceptionnel des zones polaires. Ils se forment lorsque de l’eau très salée et très froide, mais liquide du fait qu’elle est très salée (l’eau salée gèle à moins de 0°C et plus elle est salée, plus elle gèle à des températures inférieures à 0°C) s’écoule dans l’océan. Au contact de cette eau très froide, l’eau de mer, moins salée, gèle instantanément formant une stalactite de glace. Au contact du fond marin, assez peu profond, cette eau très froide gèle tout sur son passage, emprisonnant des êtres vivants qui n’avaient jamais été confrontés à l’état solide de l’eau puisque vivant dans les profondeurs : étoiles de mer et autres oursins.

Au beau milieu de cet hiver, et surtout de cette période de froid assez rude, j’avais envie de partager avec vous cette beauté du froid, aussi beau que cruel!

Bon visionnage!

PS : Merci au collègue Mathieu Brier de m’avoir fait découvrir cette belle vidéo.


Mail
5
janvier
2017

Bonne année 2017

Auteur : Fred LAUNAY

Le ver de terre ne se soustraira pas à cette coutume du début du mois de janvier et tient donc à souhaiter à ses visiteurs une très bonne année 2017.

Bien que le ver de terre s’apparente plus en cette année de réforme à un ver tubicole géant des dorsales (Riftia pachyptila), la tête constamment sous l’eau et bien loin de la surface, il a en tête de nombreux projets à développer sur l’s-prit du ver de terre en 2017. Il espère pouvoir remonter de temps en temps à la surface, s’octroyant alors du temps pour rendre cette année productive afin de concrétiser ces nombreux projets. (vidéo d’expériences, exos d’application, cartes mentales des principales notions, développement de l’évaluation par compétences…)

Bonne année scientifique à tous!


Mail
5
décembre
2016

Vers une vision positive de l’évaluation.

Auteur : Fred LAUNAY

lockert

Cette citation du célèbre hypnothérapeute Olivier Lockert me semble parfaite pour illustrer l’idée que je me fais de l’évolution que devrait prendre notre évaluation.

Une évaluation bien-vaillante, où l’élève peut se tromper sans que cela entraîne obligatoirement une sanction (idée de la note sanction qui apparaîtra obligatoirement dans la « moyenne » de l’élève inscrite irrémédiablement sur son bulletin), où chaque élève, en fonction de ses capacités, aura l’occasion de réessayer jusqu’à ce qu’il parviennent à « réussir ».

(suite…)


Mail
7
novembre
2016

Les abeilles en danger aux USA!

Auteur : Fred LAUNAY

1309510-abeille

Source image : larousse.fr

Depuis plusieurs années, l’inquiétude grandit face au déclin des populations d’abeilles mellifères Apis mellifera (Linnaeus, 1758). Ce serait un déclin de 30% de la population chaque année depuis plusieurs années aboutissant à une population dramatiquement basse.

Ce déclin est de plus en plus inquiétant, de part l’importance primordiale de cette espèce dans le réseau de la biodiversité. (suite…)


Mail
22
octobre
2016

Un projet qui fait le « Buzz »!

Auteur : Fred LAUNAY

Aller s’installer sur Mars, plus qu’un projet pédagogique.
mars1

Alors que notre projet scientifique de sciences et technologie en 6ème, la colonisation de la planète Mars (-revoir le trailler ici-), voit ses premières problématiques résolues :

  • Quelles différences de conditions de vie existe-t-il entre Mars et La Terre ?
  • Comment reconstituer un environnement terrestre sur Mars ?
  • Comment reconnaître une éventuelle forme de vie sur Mars ? (en cours)

la course scientifique à la conquête de la planète rouge fait rage et se trouve dans le feu de l’actualité scientifique.

En effet, le double milliardaire Elon Musk affirmait début octobre que SpaceX, son entreprise privée de recherche spatiale, lancera en 2024 le premier vol habité vers la planète rouge soit 6 ans avant la date annoncée par la NASA. Il détaille son projet dans une vidéo explicative :

Pendant ce temps, l’Agence spatiale européenne (ESA) connaissait un succès avec la mise en orbite autour de Mars de la sonde TGO sensée relever les éventuelles traces de gaz d’origine bactérienne (vie sur Mars) mais aussi un échec majeur avec l’écrasement de l’atterrisseur Schiaparelli (amarsisseur du coup 😉 ) , qui a raté hier son approche sur Mars pour s’y écraser, laissant ainsi un gros pas d’avance à la Nasa, étant les seuls encore actuellement à avoir réussi à se poser sur Mars (plusieurs fois qui plus est).

impact

Qui sera le premier Homme à poser le pied sur Mars et qui de la Nasa, de L’ESA ou de SpaceX sera à l’origine de cette prouesse technologique ?

Nul ne peut le dire mais il est certain que les premiers voyages auront lieu au cours de ce siècle.

Avant cela, de nombreuses problématiques concernant l’installation d’une colonie humaine restent à élucider, et nous souhaitons bon courage à nos 6ème qui devront s’en préoccuper.


Mail
17
octobre
2016

Prix Nobel de chimie et cours de SVT

Auteur : Fred LAUNAY

La France cette année, l’ADN l’année dernière
sauvage

Alors que le prix Nobel de chimie vient d’être co-attribué il y a quelques jours à un Français, Jean-Pierre Sauvage de l’université de Strasbourg, pour ses travaux sur la conception et la synthèse de « machines moléculaire », il est temps pour nous de revenir sur les prix Nobel de chimie de l’année dernière.

En effet, à la même période l’année dernière, le comité international des prix Nobel attribuait le prix Nobel de chimie à 3 chimistes pour leurs travaux sur la réparation de l’ADN dans la recherche contre les cancers :

nobel

Cette année, certains de nos élèves de troisième ont pu voir se matérialiser de l’ADN au cours d’une activité, en suivant le protocole proposé, ils ont réussi à extraire l’ADN des cellules d’oignon et à condenser l’ADN en une pelote visible à l’oeil nu.

pelote
Pelote de Léna et Eloïse

Tandis que d’autres coloraient et visualisaient des « pelotes naturelles » : les chromosomes géants de glandes salivaires de chironomes.

chromo
Chromosome géant de Nil et Kévin

Peut-être que nos 3ème auront acquis lors de cette activité l’envie de se lancer dans la recherche sur l’ADN et qu’ils auront un jour, le prix Nobel de chimie… Qui sait?


Mail
29
septembre
2016

Vidéo d’accroche climatologie et sensibilisation développement durable

Auteur : Fred LAUNAY

L’histoire d’un sac plastique!
Afficher l'image d'origine

Voici la vidéo que j’utilise pour faire d’une pierre deux coups en 5ème. En effet, cette vidéo ironique retraçant la vie trépidante d’un sac plastique et en Anglais s’il vous plait permet d’une part d’aborder brièvement (mais nous y reviendrons!) le devenir de nos déchets plastiques et d’autre part d’amener les élèves à se questionner sur les phénomènes qui permettent le déplacement de ce sac et donc de formuler la problématique suivante : Quels mécanisme entraînent les mouvements d’air et d’eau à la surface de la terre ? (et donc du sac)

Sans plus attendre, la vidéo :

Retour quand même sur ces tas d’immondices plastiques accumulés à plusieurs endroits dans nos océans. On considère  (suite…)


Mail